Exposition de lampes-valises par Jo-Annie Larue (28 mai au 8 juin)

Publié le Mis à jour le

Jeudi soir dernier, je me suis rendue au vernissage d’une exposition très originale de lampes-valises organisée par Jo-Annie Larue, artiste visuelle fort talentueuse. Ses œuvres se situent entre les arts visuels et le design, entre la récupération d’objets et la création d’univers singuliers. Elle transforme des valises en boîtes lumineuses : les objets autrefois utilitaires deviennent des vitrines à contempler.

valiseVOIR2bToutes sortes d’objets l’inspirent et lui servent à créer ses œuvres illuminées: d’abord, des valises, mais aussi des cartes géographiques, des partitions de musique, des magazines appartenant à une autre époque. Ils sont chargés de souvenirs qui ne sont pas les nôtres, mais leur force symbolique éveille en nous des histoires. Selon Jo Annie Larue « la valise est l’incarnation typique de l’idée du voyage ; elle représente la notion d’intimité par ce qu’elle contient tout comme celle de distance par son usage ». L’artiste crée en quelque sorte des petites fenêtres sur des époques révolues, des souvenirs anonymes et des voyages fictifs. Le résultat est à la fois touchant et étonnant.

 

valiseVOIR3bDurant la soirée, j’ai eu la chance de m’entretenir avec Jo Annie Larue pour qu’elle nous explique sa démarche artistique. « Pour dénicher mes valises, je fais les brocantes, et au fil des années j’ai mes endroits favoris et les propriétaires me connaissent. Je tente toujours de raconter une histoire. Les photos, les vieux articles, les pages de magazines sont un reflet de l’époque à laquelle ils ont appartenu. Ils parlent donc beaucoup, ont un récit. Quand j’utilise des feuilles de notes de musique, c’est plutôt une ambiance qui m’habite, et que je laisse plus tard investir les œuvres ».

« En ce qui concerne les matériaux utilisés pour décorer les valises, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, je visite les foires et les marchés aux puces. Chaque fois, je suis à la recherche d’une esthétique qui m’intéresse ou je fais une incursion à travers des archives qui m’imposent un thème, une idée. Finalement, pour être en mesure de créer une « lampe-valise », les matières choisies doivent être assez transparentes pour accueillir la lumière diffusée à l’intérieur de la valise. »

L’exposition se déroule du 28 mai au 8 juin à l’Espace Projet, situé au 353 rue Villeray. Pour de plus amples détails, visitez le site : http://www.espaceprojet.net/Exposition-en-cours

carte-jal_valises_2014d

 

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s