Salomé Leclerc; 27 fois l’aurore

Albums à surveiller cet automne

Publié le Mis à jour le

Je profite de la rentrée culturelle et de l’automne qui s’amène doucement à nous pour attirer votre attention sur quelques albums québécois à paraître au cours des prochaines semaines. Parions que plusieurs tournerons en boucle dans vos oreilles d’ici peu!

Hôtel Morphée – 9 septembre

Crédit: Kelly Jacob
Crédit: Kelly Jacob

Le prolifique groupe Hôtel Morphée, dont le premier album, Des histoires de fantômes, est paru en décembre dernier, remet ça dès la semaine prochaine avec Rêve américain, aux accents beaucoup plus pop comme nous l’on expliqué les membres du groupe lors d’un entretien publié sur notre blogue plus tôt ce printemps. Les membres du groupe souhaitent livrer une réflexion sur l’Amérique, les États-Unis, ainsi que des enjeux de société comme le port d’armes. Dernier jour, le premier extrait, a connu une belle diffusion dans les radios commerciales.

Le groupe offrira trois spectacles de lancement gratuits à travers le Québec, soit :

Pour quelques jours, le disque est disponible en écoute libre sur le site d’Ici Musique.

***

Betty Bonifassi – 23 septembre

Betty Bonifassi
Betty Bonifassi – en magasin le 23 septembre

La puissante, chaude et profonde voix de Betty Bonifassi, que nous avons découverte grâce à la chanson thème du film Les triplettes de Belleville et à DJ Champion et ses G-Strings avec l’excellent tube planétaire No Heaven nous a beaucoup manqué ces dernières années.

Après l’aventure de Beast, son duo rock-folk-électronique qui nous avait donné d’excellents titres comme le très efficace Mr. Hurricane, Devil et Out of Control, ainsi que sa participation toute en douceur au disque Les Rescapés 2 avec la magnifique reprise Le bon dieu, Betty Bonifassi offre un premier album éponyme rempli de promesses. En attendant la sortie de l’album prévue le 23 septembre, le premier extrait Whoa Buck est disponible sur ITunes et Sound Cloud.

Un spectacle-lancement gratuit est offert le 22 septembre prochain au Cabaret du Mile End.

***

Salomé Leclerc – 23 septembre

Salomé Leclerc Crédit photo: Facebook
Salomé Leclerc
Crédit photo: Facebook

Également le 23 septembre paraîtra le très attendu 27 fois l’aurore, second opus de Salomé Leclerc. En avril dernier, au moment de la parution des deux premiers titres de l’album, Arlon et Vers le sud, j’ai consacré le premier texte de ce blogue à la belle Salomé.

Un spectacle de lancement gratuit sera présenté à Montréal le 25 septembre à 17h au Nomad Nation situé au 129, avenue Van Horne. La liste des spectacles à venir au Québec et en Europe  se trouve ici.

 

***

Daniel Boucher – 11 novembre

embarques tuAprès une attente longue, bien trop longue, le prochain album de Daniel Boucher paraîtra enfin le 11 novembre prochain. L’irrésistible premier extrait Embarques-tu? qui nous donne envie de partir en balade, fenêtres baissées et volume à fond, tourne à la radio depuis quelques semaines. Nul doute que cet album ravira tant les inconditionnels de Boucher – dont je suis – que ceux qui le découvriront.

***

Dumas – date à confirmer

Après avoir lancé la chanson Vaudou  cet été sur les réseaux sociaux, Dumas lancera cet automne son prochain disque. Au fil des années, Dumas a montré qu’il savait se réinventer à chaque fois et qu’on le trouvait là où on ne l’attendait pas. L’heure et l’endroit, son dernier opus paru en 2012, était beaucoup plus rock et rythmé que ce à quoi il nous avait habitués avec ses excellents disques aux atmosphères planantes comme Traces, Nord et Rouge, trois albums participants au même projet. Pour savoir à quel moment Dumas sera de passage chez vous, consultez la liste de ses spectacles en ligne ici:

À tous, bonne rentrée culturelle!

Myriam D’Arcy

Myriam D'Arcy Crédit André Chevrier
Myriam D’Arcy
Crédit André Chevrier

Salomé Leclerc: deux nouvelles chansons en attendant la suite

Publié le Mis à jour le

Ces jours-ci, Salomé Leclerc propose deux nouvelles chansons pour nous faire patienter d’ici la sortie de 27 fois l’aurore, son 2e album annoncé le 23 septembre prochain. Elle a gentiment accepté de nous accorder une entrevue pour nous entretenir de ce disque à paraître et de sa démarche artistique.

Salomé Leclerc Crédit photo: Facebook
Salomé Leclerc
Crédit photo: Facebook

Les attentes sont grandes puisque son premier album Sous les arbres,  paru en 2011, était de ces rares albums achevés à tous les volets, tant pour les mélodies, les voix, textes que pour les arrangements originaux et efficaces. Par les atmosphères enveloppantes qu’elle a su créer, les chansons de Salomé Leclerc nous happent dès la première écoute.

Diplômée de l’École nationale de la chanson de Granby, l’artiste native de Saint-Françoise-de-Lotbinière, petit village situé dans le Centre-du Québec a été découverte en 2009. Elle a tour à tour été primée au concours Ma première place des arts où le prestigieux prix de la Chanson de l’année lui a été décerné, puis, la même année, elle a été récompensée au Festival international de la chanson de Granby.

Salomé Leclerc possède tous les talents : multi-instrumentiste, elle joue batterie, guitare et piano. Elle compose tous les textes de ses chansons et assure une grande partie des arrangements. Sa voix est riche, rauque et fragile tout à la fois et nous envoûte à coup sûr. Si on se risque au jeu des comparaisons, on y trouve une certaine parenté avec la voix de Feist.

Plusieurs chansons valent le détour sur le premier album, et mes préférées sont

« Partir ensemble »

« Sous les arbres »

Et ma préférée: Tourne encore

Un 2e album plus « électro »

Pour la réalisation de 27 fois l’aurore, Salomé Leclerc a judicieusement fait équipe avec Philippe Brault, complice des premières heures de Pierre Lapointe, qui assure la coréalisation. Pour la chanteuse, ce choix semblait tout naturel puisque Brault a fait partie du groupe de musiciens qui l’accompagnaient durant la tournée Sous les arbres. Ensemble, ils jouent la plupart des instruments : elle, les guitares, harmonica et percussions, lui, claviers et arrangements électroniques qui ajoutent une ambiance eighties aux chansons, qu’on remarque plus particulièrement dans Arlon et Vers le sud, les deux chansons proposées ces jours-ci.

Elle est particulièrement fière de cet album qui lui ressemble plus que le premier. « Étant coréalisatrice, j’ai eu davantage mon mot à dire durant toutes les étapes de la réalisation. En ce sens, je le qualifierais de plus personnel. De plus, les chansons et les arrangements collent mieux ensemble et il en résulte des chansons plus abouties et mieux équilibrées. »

 

Pendant l’enregistrement de l’album, Salomé Leclerc a beaucoup été influencée par le disque Amok d’Atoms for peace, le projet parallèle de Tom York, chanteur de Radiohead. « Ce disque m’a beaucoup accompagnée pendant l’écriture des chansons. Même si je ne joue pas encore beaucoup de claviers, ils me touchent. C’est aussi une des raisons pour lesquelles j’ai choisi de travailler avec Philippe (Brault). En général, les guitares électriques sont très présentes dans mes chansons et pour cet album, je voulais ajouter une touche électro qui rappellent les années 1980»

En plus d’Atom for peace, d’autres artistes aux accents vintages la nourrissent et l’influencent, soit la chanteuse britannique PJ Harvey le groupe montréalaisBraids et plus particulièrement leur dernier album « Flourish / Perish » sorti en décembre dernier. « Ce disque-là, je l’ai usé à la corde. Les percussions (programmées et les batteries) nous ont beaucoup inspiré pour 27 fois l’aurore.  Aussi, quand je suis en période d’écriture, j’écoute beaucoup de chansons en français. L’été dernier, ce fût plus particulièrement les albums Variations fantômes  de Philippe B, MA  d’Ariane Moffatt[ et Astronomie du groupe Avec pas d’casque.

 

Arlon, la ville où tout a commencé

Nous avons demandé à Salomé ce que signifie Arlon, le titre d’une des deux chansons parues à la fin du mois d’avril qui figureront sur l’album. « Il s’agit d’une ville en Belgique où nous avons commencé notre tournée européenne en 2013. En après-midi, pendant le test de son, à la basse, Philippe Brault a improvisé un air et je l’ai accompagné pour m’amuser. Sans que je ne le sache, les premiers accords de la chanson venaient d’être composés. De retour à Montréal, nous avons conservé cette séquence présente en ouverture de la chanson ».

 

Dans l’IPod de Salomé

En terminant, nous avons demandé à Salomé Leclerc quels sont ses artistes préférés du moment. Elle s’est prêtée au jeu et voici sa sélection :

  • Alexandre Désilets dont l’album Fancy ghetto est paru en février dernier. Salomé aime particulièrement la chanson Renégat.
  • Rookie, l’album solo de Catherine Leduc (chanteuse du duo Tricot machine) dont Salomé apprécie beaucoup les arrangements et l’ambiance.
  • Maladie d’amour, le dernier album de Jimmy Hunt qu’elle a beaucoup écouté pendant l’enregistrement du sien.

 

Pour voir et entendre Salomé Leclerc

En attendant la parution de l’album prévu le 23 septembre prochain, Salomé Leclerc commencera sa tournée le 24 mai à Saint-André-Avellin. Pour connaître toutes les dates, consultez son site officiel : http://salomeleclerc.com/spectacles.php

_____

Myriam D’Arcy

Myriam D'Arcy Crédits André Chevrier
Myriam D’Arcy
Crédits André Chevrier